Vos relations avec vos voisins

Accueil/Espace presse/Nos communiqués/Vos relations avec vos voisins

L’édition 2018 de la traditionnelle Fête des Voisins revient le vendredi 25 mai. L’occasion de briser la glace et de faire connaissance avec le voisin du 4e, en partageant un moment convivial. À l’approche de cette manifestation nationale et afin de mieux cerner les relations de voisinage, Immonot.com a mené l’enquête.

Voici les enseignements de cette étude, réalisée dans le courant du mois d’avril et à laquelle ont répondu 1 079 personnes.

Les résultats en bref :

 Pour 35 % des sondés une Fête des Voisins est organisée dans leur quartier, 62 % comptent y participer

  • 37 % ont déjà rencontré des problèmes de voisinage
  • Les fêtes sont caractérisées comme la nuisance la plus gênante à 33 %
  • 50 % rêvent d’avoir un ami pour voisin
  • La note moyenne de confiance attribuée à ses voisins est de: 6,76/10
  • Pour 85 % des sondés, le voisinage est un facteur déterminant dans la décision d’achat ou de location
  • 10 % du panel avoue avoir déjà épié son voisin

La Fête des Voisins : un succès limité

Initiative française, lancée en 1999 par l’association Immeubles en Fête afin de lutter contre l’isolement, la fête des voisins se célèbre désormais dans plus de 30 pays. 94,5 % du panel interrogé par Immonot.com affirme connaître le concept de la manifestation. Cependant, seulement 35 % ont une fête des voisins d’organisée et ils ne souhaitent pas tous s’y rendre pour autant (62 % comptent y participer).

En termes de motivation, une invitation personnelle d’un voisin que l’on apprécie peut fonctionner pour 36 % du panel, 28 % accepteraient une invitation d’un voisin qui souhaite faire connaissance, 16 % ont prévu d’y aller par curiosité et 9,5 % viendraient si une activité particulière était programmée.

 

Des nuisances caractérisées qui engendrent des conflits

 Plus d’un tiers de notre panel a déjà rencontré des problèmes de voisinage (37 %).

Le top 5 des nuisances les plus gênantes est : les fêtes (33 %), les mauvaises odeurs (29 %), les animaux (27%), les bruits de travaux et d’entretien (26 %) et les poubelles devant la porte (20 %).

D’ailleurs, si l’on doit qualifier le pire des voisins, c’est le mal élevé qui prend la première place (45 %), suivi de l’intrusif (29 %) puis, en toute logique, du fêtard (20 %).

 À noter que 10 % du panel avoue avoir déjà épié son voisin !!

 

Le voisin dont tout le monde rêve

 Les 3 qualités les plus appréciées chez son voisin sont la discrétion (47,8 %), la courtoisie

(22,4 %) et la serviabilité (17,1 %).

 Si l’on pouvait choisir son voisin, il semblerait que c’est vers un ami que notre choix se porterait (50 %) ou bien un inconnu (16 %) ou encore un membre de sa famille (7 %).

Même si cette enquête démontre que les relations entre voisins peuvent être houleuses, s’il existait un baromètre de confiance, les voisins de notre panel obtiendraient la note de 6,76/10.

Aussi, fête des voisins ou pas, le voisinage est très majoritairement un facteur essentiel dans la décision d’achat ou de location d’un bien immobilier pour 85 % des personnes interrogées.

 

2018-05-16T16:00:01+01:00